Loi sur les services en Français digne deloges

first_img FOR DIFFUSION ELECTRONIQUE: La commissaire aux langues officielles du Canada a adressé ses félicitations à la Nouvelle-Écosse pour la présentation du projet de loi en matière de services de langue française. La Commissaire Madame Adam, en tant qu’ombudsman linguistique du Canada, a promis d’aider la province à élargir la panoplie de ses services de langue française. Elle a rencontré mercredi, le 24 novembre, le premier ministre John Hamm et le ministre responsable des Affaires acadiennes, Chris d’Entremont, à Halifax pour discuter des possibilités de collaboration en vue de mettre en oeuvre le projet de loi en Nouvelle-Écosse. Le premier ministre, Hamm dit qu’il est heureux d’avoir le soutien de la commissaire aux langues officielles dans l’élaboration de nos projets pour les services de langue française. -30- Renseignements: Jennifer Bourque Affaires acadiennes 902-424-8549 Courriel: [email protected] kdc 26 novembre 2004 12:03 P.M. La commissaire aux langues officielles du Canada a adressé seschaleureuses félicitations à la Nouvelle-Écosse pour laprésentation du projet de loi en matière de services de languefrançaise et promet d’aider la province, en tant qu’ombudsmanlinguistique du Canada, à élargir la panoplie de ses services delangue française. Mme Dyane Adam, commissaire aux langues officielles, a rencontréhier, le 24 novembre 2004, le premier ministre John Hamm et leministre responsable des Affaires acadiennes, M. Chrisd’Entremont, à Halifax pour discuter avec eux des possibilités decollaboration en vue de mettre en oeuvre le projet de loi 111,c’est-à-dire la loi sur les services de langue française enNouvelle-Écosse. “La présentation du projet de loi 111 était une étape importanteet je suis heureux d’avoir le soutien de la commissaire auxlangues officielles dans l’élaboration de nos projets pour lesservices de langue française”, déclare le premier ministre. Selon la loi sur les langues officielles, le gouvernement duCanada a le mandat de soutenir les gouvernements provinciaux dansles efforts qu’ils font pour offrir des services à la fois enfrançais et en anglais. Le rôle du commissariat en tant qu’unagent du Parlement qui opère de façon indépendante dugouvernement, et d’assurer que le gouvernement fédérale respecteses responsabilités dans le domaine linguistique. “Le projet de loi 111 est un développement très important et jetiens à féliciter le premier ministre John Hamm personnellementpour la présentation de ce projet de loi, déclare Mme Adam. J’aiaussi informé le gouvernement du fait que mon bureau était à sadisposition pour l’aider dans la mise en oeuvre de ce projet,aussi bien sur le plan du savoir-faire technique que pour ce quiest d’obtenir le soutien du système fédéral dans son ensemble.” Le projet de loi 111 sur les services de langue française a étéadopté lors de la session d’automne de l’assemblée législative.”Les ministères de la province ont déjà commencé à travailler encollaboration avec le Bureau des affaires acadiennes en vued’élaborer des projets qui déboucheront, avec le temps, surl’amélioration des services en français dans la province,” dit leministre des Affaires acadiennes, Chris d’Entremont. AFFAIRES ACADIENNES–Loi sur les services en Français digned’élogeslast_img read more

Read More